Siamois

Dans le village des chats sont empoisonnés ou tués à la carabine, ou bien disparaissent sans laisser de traces.
Des chats errants comme des chats privés.
Très souvent parce qu'ils "gênent" le voisinage.

Tout acte de maltraitance ou de cruauté envers les animaux est condamnable et passible de sanctions pénales.

Tout chat disparu, empoisonné, tué, doit être signalé à la mairie, à la gendarmerie de la commune, mais aussi à l'association.
Le fait que l'association dépose plainte peut permettre certains recours, même si les modalités de mise en oeuvre sont difficiles.
Il faut aussi prévenir les fourrières (pour le Gard, la Sacpa 04 66 72 82 86), spa, refuges des environs. Si votre chat est tatoué, prévenez aussi le Fichier National Félin (01 55 01 08 08), et les cabinets vétérinaires, de sa disparition.

Il serait bien temps que chacun prenne conscience qu'un animal est un être vivant que l'on doit respecter comme tout ce qui vit.

Il serait bien temps aussi que les plaintes déposées pour sévices et disparitions des chats comme d'autres animaux soient prises
enfin en considération par les autorités.

Des lois protègent les animaux et ces lois doivent être respectées.