15 juin 2013

Les chats de hasard, Annie Duperey

Les gens qui aiment les chats évitent les rapports de force. Ils répugnent à donner des ordres et craignent ceux qui élèvent la voix, qui osent faire des scandales. Ils rêvent d'un monde tranquille et doux où tous vivraient harmonieusement ensemble. Ils voudraient être ce qu'ils sont sans que personne ne leur reproche rien.  Les gens qui aiment les chats sont habiles à fuir les conflits et se défendent fort mal quand on les agresse. Il préfère se taire, quitte à paraître lâches. Ils ont tendance au repli sur soi, à la... [Lire la suite]
Posté par lessylvestres à 17:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 novembre 2011

Chat noir

À la page du 16 novembre de l'Almanach perpétuel du chat, on peut lire une citation d'Edgar Allan Poe extrait de son texte Le Chat noir écrit en 1843 :  "Ce dernier était un chat remarquablement grand et beau, tout noir, et intelligent au plus haut point. En parlant de son intelligence, ma femme, qui de coeur n'était pas peu superstitieuse, faisait souvent allusion à l'ancien dicton populaire, qui faisait de tous les chats noirs des sorciers déguisés. Elle ne prenait pas toujours cela au sérieux ; je note ceci à la seule fin... [Lire la suite]
Posté par lessylvestres à 14:44 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
18 novembre 2010

Le nom du chat

Avant de s'appeler "Felis Silvestris Catus", le nom du chat a eu beaucoup d'histoires. Voici une interprétation de Isidore de Séville, dans son article sur le chat. "Le chat (musio) est appelé ainsi parce qu'il est hostile aux souris. Le vulgaire l'appelle catus qui vient de captura. D'autres disent qu'il guette (catat). En effet, il a une vue si perçante que par l'éclat de sa lumière il surmonte les ténèbres de la nuit. Ou encore catus, c'est à dire ingénieux, vient du grec kaiesthai (brûler)." Isidore de Séville,... [Lire la suite]
Posté par lessylvestres à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 novembre 2010

Le miroir noir

...est révélateur d'une abstraction, celle d'une beauté idéale. Le titre de ce billet est emprunté au livre de Arnaud Maillet, "Miroir noir, enquête sur le côté obscur du reflet". L'étude n'a rien à voir avec les chats, mais la pensée a ses reflets comme l'oeil d'un chat... Au XVe et XVIe siècle dans la peinture flamande, le chat et le miroir sont symboles de vanité féminine. Le chat reflet narcissique est signe d'illusion diabolique. Perfide, il détourne le regard du Bien et de Dieu pour le donner au vain reflet,... [Lire la suite]
Posté par lessylvestres à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 octobre 2010

Le Chat masqué

Persona, tel est le nom que j'ai donné à cette chatte à la face fascinante tant par le regard que par la robe. La Persona était le masque que portaient les acteurs au théâtre dans l'antiquité. Au XVIe siècle, à Venise, les visages se glissaient sous des masques "tête de chat", pour être là sans être vu, pour aussi être reconnu tout en se cachant. Mais de la "Commedia dell'Arte" au "Carnavale del Veneto", le "Jeu du chat" était cruel, au propre comme au figuré.
Posté par lessylvestres à 17:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]